Les petites lien

 

Tout le monde connaît l'amour, parce que tous, d'une façon ou d'une autre,  nous avons aimé et nous pouvons dire quelque chose à ce sujet.
Il y a des 'amours paternels et filiaux, des amours romantiques, des amours passionnés ou  platoniques, des amours tranquilles ou impossibles parmi beaucoup d'autres et ensuite, je le crois, se trouvent les amourettes.

Pour simplifier à l'extrême, nous pourrions dire  qu'il y a des amours qui ont soif de l'amour sous toutes ses formes et ensuite les emballements quotidiens qui ne mènent à rien, qui nous arrivent par surprise  et qui sont ceux que nous ressentons tant que nous sommes en vie et avons  des projets, des espoirs, des déceptions et peut-être un compagnon que nous aimons et continuerons à aimer , bien au-delà de ces connexions éphémères.

Je parle de  l' engouement  quotidien, à ces  moments que nous partageons avec les gens, hommes et femmes, lorsque nous sentons une synchronicité profonde,comme  quand nous avons  une conversation sur quelque chose de très intime et complexe et nous savons  que la personne  qui  nous écoute le  fait vraiment , que nous  partageons quelque chose d'important et nous nous sommes mis à un émotionnellement devant  quelqu'un digne de cette intimité. Ou lorsque
nous  partageons  avec une personne  une passion ou un projet et  à partir de rien naît  cette complicité  surprenante, qui ne dure que ce moment et  uniquement dans cet endroit  et n'a rien à voir avec l'amour romantique ou les passions charnelles, mais vaut  vraiment la peine.

Mon conjoint et copain d'aventures  me regarde étonné tandis que je lui lis cet écrit  et me dit qu'il va commencer ces expériences amoureuses de tous les jours,  pour voir comment profitent ces connexions. Ces hommes ....

J'aime les films de John  Carney (Once and Begin Again) parce que nous y trouvons  ces histoires de liens profonds, de passions partagées et de  relations honnêtes qui reflètent tant  de sensibilité.


Ici vous trouverez  un  petit échantillon des bandes sonores, qui sont spectaculaires.

 

 

 ONCE " Only slowly"

Glen Hansard, Markéta Irglová

 

 

BEGIN AGAIN "Lost Stars"

Adam Levine