Aujourd'hui as-tu des têtes pour moi ?

 

 J'aime ce moment de la journée, lorsque, après avoir préparé le goûter de mon fils je me dirige vers son école pour aller le chercher après
une longue journée. Je pense qu'à quatre ans il a dû lui être difficile de passer de nombreuses heures loin de la maison. Par conséquent, j'essaie de concentrer toute mon attention sur sa petite personne, à partir du moment où il passe la porte de sa classe. Et alors, nous commençons  certains rituels quotidiens. Quand je le vois
apparaitre, je me prépare pour le serrer fort dans mes bras  et lui donner un gros baiser, mais Pau dès le premier moment, se mon tre plus préoccupé par le sac rouge qui dépasse un peu de mon sac et par la surprise du contenu du sandwich, que pour répondre à ma grande effusion.

Après avoir satisfait sa faim, et déjà dans la voiture, j'ai l'habitude de lui demander comment il a passé la journée, quelles choses il a  faites et quel est ce qu'il a préféré lle plus et le moins. J'ai besoin qu'il m'explique tout! Savoir ce qu'il a fait, si il a joué avec ses amis,  si de fait il a passé une belle journée ...

 Et lui me  répond la plupart des fois et le regard distrait .... "Je ne sais pas"

Alors, dans une tentative pathétique, je lui dis qu'un autre jour, je le  demanderai à l'un de ses amis, et c' est ainsi que j' arrive à qu'il me  révèle qu'il a mangé des lentilles, des croquettes et  une pomme pour déjeuner. Uauuu! Quelle confidence ...

Ce n'est que plus tard, à la maison, détendu et en pyjama, en jouant avec zomlings, en dessinant et en passant un bon moment ensemble,
quand tout à coup il m'explique sans venir à propos, qu'il est triste parce qu'il s'est faché avec Rocio,, sa meilleure amie, qu' ils ont
planté des arbres dans la cour ou il me chante la chanson de "Geganta Marcelina" qu'il a apprise aujourd'hui et inclus dans leur répertoire.

J'espère ne pas oublier quelque chose de si évident et pourtant si important que le besoin de partager des activités avec nos enfants,
nous nous comprennons tout à coup, nous jouons , nous passons un moment très agréable et lors nous n'avons plus à poser des questions
pour savoir..

Et parlant de jeux à partager, j'ai aimé les dessins réalisés par Mica Angela Hendricks et sa fille de quatre ans. Sa mère raconte l'histoire
de comment un jour où elle commençait un cahier de dessin, sa fille la regarda d'un'air très sérieux et lui dit qu'elles devaient le
partager. Elle prit le cahier  et  compléta la tête d'une dame avec un corps de dinosaure, et la vérité, obtenant un bon résultat. Depuis
lors, chaque jour sa fille lui demande Tu as des têtes pour moi aujourd'hui?
Elle est chargée de leur dessiner le corps et sa mère complète en leur ajoutant texture et couleur. Voyez ses précieux dessins 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 I love this time of the day, when, after preparing my son’s afternoon snack, I head to school to pick him up after a long school day. I think for a four year old it must be hard to spend so many hours away from home. That is why I try to focus all my attention on this little person from the very moment he walks out of the classroom’s door. And then we start certain daily rituals. When I see him appear, I prepare myself to give him a hug and a big kiss, but Pau, from the first moment, does actually care more about the red bag peeking out of my bag and the surprise his sandwich snack will hold, than responding to my great reception.

 

After satisfying his hunger and already in the car, I use to ask him how his day was, what he has been up to, what he liked the most and what the least. I need him to explain me everything! To know if he has been ok, if he played with his friends, in short, whether he had a beautiful day.
And, he answers most times and with an absent-minded stare…. “I don´t know”.